Accommodements raisonnables(les)

Dubois, Jean-Paul

Éditeur : Olivier

ISBN : 2879295548

Genre : Étranger

Notre prix : 34,95 $

Expédié en 48 heures.Votre colis sera posté à l'intérieur du délai indiqué sur la fiche-produit. Si votre commande contient des produits postés à différents délais, notez que le moment de l'expédition sera calculé en fonction de l'article ayant le délai le plus long. Les délais de livraison sont fonction du type de livraison choisi (colis accéléré ou Xpresspost, voir nos conditions de liviraison ) ainsi que de la destination. Ils s'ajoutent aux délais affichés sur chaque fiche-produit.

Voir la disponibilité en magasin

À propos de ce produit

'''Le bruit des machines'''

Jean-Paul Dubois était de passage à Montréal et nous a entretenus de son plus récent roman, au titre fort évocateur pour le Québec, '''''Les accommodements raisonnables.'''''

L'ironie veut que ce titre, qui résonne ici comme un goupillon sur une cloche d'église, ne fasse pas véritablement sens pour le lectorat français, qui y voit plutôt un pléonasme. Un accommodement est nécessairement raisonnable, n'est-ce pas? Pour Jean-Paul Dubois, pourtant, ce vocable est tout de suite apparu comme un tour poétique, avec sa musique particulière.

L'histoire qu'il nous raconte dans ce roman, écrit dans le style élégant et naturel qui est le sien, a tout à voir avec le mensonge. "Le mensonge, c'est le premier accommodement raisonnable, explique-t-il. La seule chose qui permette malheureusement de vivre ensemble, sur une durée assez longue. Dans cette histoire, le rapport aux autres, pour tous les personnages, est fondé sur le mensonge. Les pères mentent, les fils s'accommodent aussi des mensonges. La seule personne qui ne mente pas, en réalité, c'est la compagne du narrateur qui s'enferme pour ne pas avoir à utiliser ce lubrifiant qui permet à l'existence d'avoir des rouages un peu moins violents. Je pense que c'est un des moteurs principaux de l'époque dans laquelle on vit, le mensonge. Tout est à la limite de la parole, de l'apparence, de la fiction.

"''La fiction est la première étape du mensonge, poursuit-il. C'est le moment à partir duquel on vous fait croire qu'une chose est, alors qu'elle n'est pas. Tout me semble construit au travers du mensonge. Le mensonge d'état, le mensonge entre les individus, dans les familles. Et l'idée de Dieu, c'est le premier mensonge. Le mensonge initial.''"

'''Holy Wood'''

Loin des bois sacrés dans lesquels le vieil Oedipe se recueille à Colone, Hollywood exerce pourtant une fascination durable sur l'imaginaire contemporain. Dubois déboulonne aisément ce mythe, et sa description du milieu hollywoodien est lucide et décapante. "''Hollywood, qu'on présente comme l'usine à rêves, est en fait une usine à mensonges, dit-il. À partir du moment où le rêve passe dans le domaine public et qu'il commence à être exploité, qu'il entre dans un cycle marchand, il devient forcément mensonger. La seule manière de le préserver est d'en conserver l'intimité''."

Et même encore. Le problème, c'est sur quoi on va rêver. Qu'est-ce qu'on rêve? Je pense qu'on rêve d'une façon très spécifique, selon l'époque dans laquelle on vit. On a des rêves stéréotypés. On a très peu de rêves originaux. On a des rêves qui ressemblent à la marchandise qu'on doit mettre à notre disposition pour nous faire rêver. Bien sûr, je parle du rêve tel qu'on nous le vend dans la société, non pas le rêve opposé à la veille. Le rêve du divertissement, du cinéma, de la littérature. Tout ce qui est à deux pas de la fiction.

"''La fiction est un objet difficile à manipuler. Parce qu'il y a toujours quelque chose derrière la fiction, il y a toujours une idée qui est étrangère au désintérêt et à la gratuité du rêve. Ce n'est jamais totalement innocent. Le rêve d'une société révèle toujours la nature de cette dernière, et l'époque génère des rêves spécifiques.''"

Plantant le décor pendant une campagne présidentielle française prise entre un Napoléon de sous-sol à rabais et une sainte-nitouche au discours creux, puis une grève des scénaristes d'Hollywood prise au milieu des feux de forêt faisant rage en Californie, le narrateur de Dubois rencontre le sosie de sa femme, 20 ans en moins. Tout bascule. Et au terme des accommodements que chacun tissera pour faire tenir la toile de ses mensonges, on bercera son malaise de vivre au son de ce chant de révolte qui fut notre

Détails

Titre exact : Accommodements raisonnables(les)

Catégorie : Étranger

Date de parution : 2 septembre 2008

Éditeur : Olivier

ISBN : 2879295548

Auteur : DUBOIS, JEAN-PAUL

ACH002128527 | ACH002128527 | ACH410001002332

Livres du même auteur

Tout afficher
  • Amérique m'inquiète : et autres récits(l') Amérique m'inquiète : et autres récits(l') JEAN-PAUL DUBOIS
  • Succession(la) (cd) Succession(la) (cd) JEAN-PAUL DUBOIS
  • Succession(la) Succession(la) JEAN-PAUL DUBOIS
  • Succession(la) Succession(la) JEAN-PAUL DUBOIS
  • Nouvelle vie de paul sneijder(la) Nouvelle vie de paul sneijder(la) JEAN-PAUL DUBOIS

Avis des utilisateurs

Ajouter un commentaire

Il n'y a pas de commentaire pour ce produit.