La Charte de la langue française : ce qu'il reste de la loi 101 quarante ans après son adoption
27,95 $

La charte de la langue française : ce qu'il reste de la loi 101 quarante ans après son adoption

ÉRIC POIRIER
éDITION SEPTENTRION



La Charte de la langue française : ce qu'il reste de la loi 101 quarante ans après son adoption

ÉRIC POIRIER

27,95 $ 27,95 $
Régulier: 27,95 $
Rabais: 0,00 $ (0%)
Habituellement expédié en 4 à 10 jours.
Résumé
Ce qu'il reste de la loi 101 quarante ans après son adoption En 1977, Camille Laurin, appuyé par son sous-ministre Guy Rocher, propose au nom du gouvernement Lévesque un projet appelé à « établir historiquement un peuple de manière qu'il ne soit plus vulnérable à la dissolution ». Or, on le sait, ses dispositions les plus structurantes, voire des chapitres entiers de la loi 101, ont été depuis déclarés inconstitutionnels. Et d'autres jugements, portant sur l'interprétation de la loi plutôt que sur sa constitutionnalité, en ont banalisé la portée. Que reste-t-il de la loi 101 quarante ans après son adoption? Le présent ouvrage dresse un portrait d'une ampleur sans précédent de la Charte de la langue française. Il propose une explication inédite au sort que lui réservent les tribunaux qui choisissent sciemment d'écarter l'intention de ses concepteurs. S'il s'agit de « la loi la plus importante jamais votée par l'Assemblée nationale du Québec », peut-on espérer sortir de ce triste paradigme?
Détails
Titre
La Charte de la langue française : ce qu'il reste de la loi 101 quarante ans après son adoption
Auteur
Éditeur
Prix
27,95 $
Format Poche
Non
Langue
Français/French
Nombre de pages
240
Date de publication
2016-10-11
ISBN
9782894488706
Code Interne
2092046
Numéro de produit
11447853

Notre conseil

Avant de vous déplacer, nous vous recommandons de téléphoner au magasin pour vérifier le stock.

Ville: (Changer).

exemplaire(s)
Ce produit est actuellement non disponible en magasin.
Nous n'avons pas pu trouver une succursale pour le code postal donné. Veuillez en essayer un autre.