La mise en crise théâtrale
10,99 $

La mise en crise théâtrale

ÉMILE COPFERMANN
éDITION LIVRES NUMÉRIQUES DIVERS



La mise en crise théâtrale

ÉMILE COPFERMANN

10,99 $ 10,99 $
Régulier: 10,99 $
Rabais: 0,00 $  (0%)
Expédié en 2 à 12 semaines si l’article est disponible chez le fournisseur.
Résumé
La période actuelle est caractérisée par la dislocation des grandes formes théâtrales hégémoniques. Cette dislocation résulte : - de procès internes : par la rupture avec les concepts d'homme tragique ; avec la forme dramatique dans le théâtre épique ou menant à l'exaltation du recours aux « forces premières », pour « revivifier » les formes et les faire mieux exprimer de nouveaux mythes ; - de procès externes, consécutifs aux grands courants révolutionnaires mondiaux, radicalisés depuis 1968, dans les pays capitalistes très développés et dans les pays se prétendant socialistes. Modes de représentation et structures de la représentation sont mis en cause, sans d'ailleurs nécessairement aboutir à autre chose qu'à un retour, sous des apparences variées, au « vieux » théâtre : théâtre du sacrifice, de la transgression, du (faux) rituel, suivant les couches sociales auxquelles il se destine, schémas différents pour des paroisses différentes. L'harmonie du cadre et de l'acte théâtral réclamait l'apparition d'une unanimité qui impliquait la communauté de la présence (cf. l'office religieux) : lieu de visualisation d'un texte, le théâtre aujourd'hui accomplit rarement une telle communauté, sinon en ses célébrations au dieu culture, c'est-à-dire à lui-même. Aujourd'hui, qui croit au Théâtre (à cette culture) ? À l'autre pôle les démonstrations de théâtre militant affirment l'existence d'une communauté de la présence, mais en rupture sociale : certes, la représentation continue d'emprunter encore aux modes supérieurs et anciens connus. Mais globalement, en tant que telle, elle s'ouvre au conflit et avec le théâtre - elle n'est plus jouée « au » théâtre - et avec la société établie - elle est d'ailleurs pourchassée pour cela. Théâtre occasionnel, non-répétitif, intransportable, non-normatif, d'autoconsommation, de la transgression qui veut et doit bientôt se poser d'autres questions. La période est cruciale : faut-il rompre totalement avec l'institution et accélérer la décomposition des vieilles formes, en fortifiant les tentatives balbutiantes, ou l'institution théâtrale conserve-t-elle, dans une période de reprise en mains par la bourgeoisie de tout l'appareil culturel, un espace qui permette de produire sa mise en crise ? Les textes rassemblés ici s'efforcent de répondre à ces questions.
Détails
Titre
La mise en crise théâtrale
Auteur
ÉMILE COPFERMANN
Éditeur
LIVRES NUMÉRIQUES DIVERS
Prix
10,99 $
Sujet
LIVRES NUMÉRIQUES DIVERS
Format Poche
Non
Langue
Français/French
Nombre de pages
280
Date de publication
2017-12-12
ISBN
PR1470984
Code Interne
2391545
Numéro de produit
2391545
Format numérique
pdf
Disponibilité
AD AT BE BG CH CY CZ DE ES EE FI FR GP GR GF HR HU IE IT LT LU LV MC MT MQ YT NL PL PT RE RO RU SK SI CA GB US
Protection
Adobe DRM
Entrepôt Numérique
DEMARQUE
Nombres d'appareils autorisés
1
Taille du fichier
81.33 Moctets

Magasins avec au moins 1 exemplaire

Avant de vous déplacer, nous vous recommandons de téléphoner au magasin, car il peut y avoir un léger écart avec la disponibilité affichée sur notre site.

Ville: (Changer).

exemplaire(s)
Le produit n'est présentement pas disponible en succursale.
Nous n'avons pas pu trouver une succursale pour le code postal donné. Veuillez en essayer un autre.