Ce roman de Ponson possède une particularité unique : c'est le seul roman qui n'ait pas paru dans la presse avant d'être publié en librairie. D'ailleurs, il n'a jamais connu qu'une seule édition, chez Dentu qui a bien pris la précaution d'indiquer le mot « inédit » dans son catalogue des ouvres de Ponson du Terrail. Visiblement, ce dernier a répondu à une demande particulière de l'éditeur officiel de la Société des Gens de Lettres - depuis 1859.

Un des aspects les plus intéressants du roman est son décor social. Il n'est, cela dit, pas atypique chez Ponson qui, dans tous ses romans « contemporains », qu'ils soient des villes ou bien des champs, décrit le monde qui l'entoure. À Paris, il connaît bien l'univers des aristocrates modestes et des petits bourgeois, des domestiques et des artisans, et, surtout, des gens de lettres et des artistes. C'est chez ces derniers qu'il nous fait pénétrer ici.

Un récit social réaliste, sans aucun doute inspiré des contemporains de son auteur.

EXTRAIT

Aspasie donnait un bal.
Pour dire la vraie vérité, Aspasie s'appelait Marguerite.
Mais il serait convenable avant tout de prendre un juste milieu entre les bourgeois féroces qui veulent que chaque lorette soit la fille d'un portier, et le gandin naïf qui les croit issues des Montmorency par les femmes.
Donc il faut vous dire la provenance de Marguerite qui se nommait Aspasie.
Aspasie était la fille d'un petit employé qui avait fait des miracles, avec ses dix-huit cents francs, pour élever sa famille.
Il avait fait un sous-lieutenant de son fils, il voulait que sa fille entrât dans un pensionnat.
Et comme Marguerite, à dix-sept ans, était gentille, spirituelle et gaie, elle avait jeté son bonnet par-dessus le chapeau d'un joli garçon, en guise de moulin.

À PROPOS DE L'AUTEUR

Ponson du Terrail est né en 1829 et mort en 1871. S'inspirant tout d'abord du genre gothique, Ponson du Terrail se tourne rapidement vers le roman-feuilleton, style dont il devient une figure emblématique. Dans la veine des Mystères de Paris d'Eugène Sue, il crée le célèbre personnage de Rocambole.' />
Les nuits du quartier bréda
14,99 $

Les nuits du quartier bréda

PONSON DU TERRAIL
éDITION LIVRES NUMÉRIQUES DIVERS



Les nuits du quartier bréda

PONSON DU TERRAIL

14,99 $ 14,99 $
Régulier: 14,99 $
Rabais: 0,00 $  (0%)
Expédié en 2 à 12 semaines si l’article est disponible chez le fournisseur.
Résumé
À travers trois histoires de femmes, l'auteur nous plonge dans le monde littéraire et artistique de son époque.

Ce roman de Ponson possède une particularité unique : c'est le seul roman qui n'ait pas paru dans la presse avant d'être publié en librairie. D'ailleurs, il n'a jamais connu qu'une seule édition, chez Dentu qui a bien pris la précaution d'indiquer le mot « inédit » dans son catalogue des ouvres de Ponson du Terrail. Visiblement, ce dernier a répondu à une demande particulière de l'éditeur officiel de la Société des Gens de Lettres - depuis 1859.

Un des aspects les plus intéressants du roman est son décor social. Il n'est, cela dit, pas atypique chez Ponson qui, dans tous ses romans « contemporains », qu'ils soient des villes ou bien des champs, décrit le monde qui l'entoure. À Paris, il connaît bien l'univers des aristocrates modestes et des petits bourgeois, des domestiques et des artisans, et, surtout, des gens de lettres et des artistes. C'est chez ces derniers qu'il nous fait pénétrer ici.

Un récit social réaliste, sans aucun doute inspiré des contemporains de son auteur.

EXTRAIT

Aspasie donnait un bal.
Pour dire la vraie vérité, Aspasie s'appelait Marguerite.
Mais il serait convenable avant tout de prendre un juste milieu entre les bourgeois féroces qui veulent que chaque lorette soit la fille d'un portier, et le gandin naïf qui les croit issues des Montmorency par les femmes.
Donc il faut vous dire la provenance de Marguerite qui se nommait Aspasie.
Aspasie était la fille d'un petit employé qui avait fait des miracles, avec ses dix-huit cents francs, pour élever sa famille.
Il avait fait un sous-lieutenant de son fils, il voulait que sa fille entrât dans un pensionnat.
Et comme Marguerite, à dix-sept ans, était gentille, spirituelle et gaie, elle avait jeté son bonnet par-dessus le chapeau d'un joli garçon, en guise de moulin.

À PROPOS DE L'AUTEUR

Ponson du Terrail est né en 1829 et mort en 1871. S'inspirant tout d'abord du genre gothique, Ponson du Terrail se tourne rapidement vers le roman-feuilleton, style dont il devient une figure emblématique. Dans la veine des Mystères de Paris d'Eugène Sue, il crée le célèbre personnage de Rocambole.

Détails
Titre
Les nuits du quartier bréda
Auteur
PONSON DU TERRAIL
Éditeur
LIVRES NUMÉRIQUES DIVERS
Prix
14,99 $
Sujet
LIVRES NUMÉRIQUES DIVERS
Format Poche
Non
Langue
Français/French
Nombre de pages
166
Date de publication
2017-12-03
ISBN
9782360589234
Code Interne
2385233
Numéro de produit
2385233
Format numérique
epub
Disponibilité
AT BE CA CY DE EE ES FI FR GR IE IT LU MT NL PT SI SK US
Protection
Signature digitale (watermarking)
Entrepôt Numérique
DEMARQUE
Taille du fichier
0.66 Moctets

Magasins avec au moins 1 exemplaire

Avant de vous déplacer, nous vous recommandons de téléphoner au magasin, car il peut y avoir un léger écart avec la disponibilité affichée sur notre site.

Ville: (Changer).

exemplaire(s)
Le produit n'est présentement pas disponible en succursale.
Nous n'avons pas pu trouver une succursale pour le code postal donné. Veuillez en essayer un autre.